Remplissage et corrections rétroactives de la TVA

La possibilité de corriger la TVA historique et de corriger les erreurs

amavat® réalise qu'avec la complexité croissante des transactions transfrontalières, les avancées technologiques et les changements législatifs, associés à des seuils différents, il n'est pas surprenant que les contribuables commettent parfois des erreurs par inadvertance lorsqu'ils essaient de maintenir leurs "déclarations de TVA et conformité". Quelles que soient la nature et l'ampleur de l'erreur, le choix du moment est crucial lorsqu'il s'agit d'établir l'historique des déclarations de TVA et de corriger une erreur.

Les règles concernant les délais d'enregistrement peuvent varier d'un pays à l'autre, aussi les conseils d'amavat® peuvent-ils être essentiels pour garantir que vous vous enregistrez au moment précis. En général, au sein de l'UE, il n'y a pas de seuil d'enregistrement pour les entreprises non résidentes (mais cela peut varier légèrement d'un pays à l'autre). En dehors de l'UE, il peut y avoir des seuils, mais la position n'est pas cohérente, de sorte que notre assistance professionnelle serait nécessaire.

Lorsqu'une entreprise a la responsabilité légale d'être enregistrée et qu'il y a un retard dans l'information des autorités fiscales locales, il est essentiel de définir les conséquences pour votre entreprise et la manière précise dont la TVA est comptabilisée pour cette période. Les règles diffèrent considérablement d'une administration fiscale à l'autre. amavat® peut analyser cela pour vous afin de s'assurer que l'enregistrement est effectué à la bonne date.

amavat® ont l'expérience nécessaire pour résoudre les problèmes posés par les enregistrements rétroactifs de la TVA. Cela consiste à conseiller sur la date d'entrée en vigueur de l'enregistrement, ce qui permet à nos clients d'effectuer des soumissions de TVA précises et en temps voulu à l'avenir.

Erreurs communes en matière de TVA

Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes en matière de TVA:

Défaut d'enregistrement de la TVA

Vous pouvez ne pas vous enregistrer à la TVA lorsqu'elle dépasse le seuil d'enregistrement prévu par le droit communautaire, par exemple en ce qui concerne les livraisons nationales, les acquisitions intracommunautaires de biens ou les ventes à distance en provenance d'autres États membres de l'UE. Les entreprises doivent connaître les seuils d'enregistrement à la TVA (qui varient en fonction du type de fournitures) et s'enregistrer dès que ces seuils sont dépassés. C'est un domaine dans lequel amavat® peut vous aider. Nous pouvons en effet surveiller ces seuils dans chaque pays où vous avez une entreprise, de sorte que vous n'ayez pas à vous inquiéter.

L'application d'un taux de TVA incorrect

La TVA étant une taxe transactionnelle, votre entreprise doit déterminer le taux de TVA approprié pour chaque transaction, tout en s'assurant que le taux correct est appliqué à vos biens ou fournitures. Ceci est très important car les entreprises effectuent normalement des livraisons répétées de biens ou de fournitures identiques.

En vertu du droit communautaire, les transactions peuvent être considérées comme exonérées de TVA ou être soumises à la TVA, les taux dépendant des pays de l'UE concernés. Déterminer le taux de TVA correct n'est pas toujours simple, en particulier pour les entreprises qui fabriquent une variété de biens ou de fournitures. amavat® possède l'expérience et le savoir-faire dans chaque pays pour vous conseiller sur le taux correct, afin que vous puissiez corriger d'éventuelles erreurs.

Quelle est la prochaine étape?

Nous avons identifié quelques domaines qui donnent fréquemment lieu à des erreurs, nous aimerions attirer votre attention sur la façon dont amavat® peut vous aider à les corriger ci-dessous. Néanmoins, avant de le faire, il convient de mentionner qu'il existe une différence importante entre une erreur et une différence d'interprétation technique détenue par un contribuable et les recettes. Le droit de recours - qui est nécessaire à tout système fiscal équitable - est disponible pour les contribuables de l'UE contre les objectifs de recettes dans le domaine de la TVA. Le texte suivant part du principe qu'une erreur historique a été découverte, plutôt qu'une question litigieuse sur laquelle le contribuable ferait appel.

Comment procéder après la détection d'une erreur?

Comme indiqué plus haut, quelles que soient la nature et l'étendue d'une erreur, le choix du moment est crucial lorsqu'il s'agit de la corriger. Il y a des avantages évidents à agir rapidement et à laisser amavat® vous aider à corriger une ou plusieurs erreurs. Cela limiterait alors les intérêts et les pénalités atténuantes.

Les contribuables qui découvrent des erreurs historiques en matière de TVA légalisent normalement leur position auprès des autorités compétentes des pays de l'UE, soit par une correction, soit par une divulgation conditionnelle.

Correction possible, pas de sanction

Les autorités fiscales de chaque pays de l'UE permettent aux contribuables de corriger les erreurs de sous-déclaration en incluant une modification dans une déclaration de TVA ultérieure. Cette modification correspond généralement au montant de la TVA sous-déclarée précédemment.

Même si un certain nombre de conditions doivent être remplies, les contribuables peuvent généralement bénéficier d'une correction sans pénalité ni amende, à condition que le sous-paiement net de la TVA pour la période en question puisse être corrigé en moins de 6 000,00 euros.

Cette correction doit être effectuée avant la date limite de dépôt de la déclaration d'impôt sur le revenu ou d'impôt sur les sociétés (selon le cas) du contribuable pour la période imposable (normalement une période d'un an) au cours de laquelle la période comptable de TVA appropriée se termine. Si ce délai est écoulé, le contribuable devra normalement faire une déclaration admissible pour corriger une erreur.

Informations à fournir

Une divulgation qualifiante est un document écrit qui résume toutes les informations impliquées dans l'erreur découverte. Bien qu'il y ait quelques exceptions, cette méthode est normalement disponible pour normaliser les affaires fiscales d'un contribuable. La déclaration de qualification est normalement préparée par le contribuable ou amavat® peut vous aider et vous assister, puis remise aux autorités fiscales locales, quel que soit le pays, avec le paiement de la TVA sous-déclarée et des intérêts légaux y afférents.

Il y a deux types de divulgation conditionnelle : celle qui est spontanée et celle qui est provoquée:

  • La divulgation spontanée de renseignements est faite avant que les autorités fiscales locales n'émettent une "notification d'audit" ou avant qu'une enquête ne soit en cours.
  • La divulgation spontanée de la qualification est faite une fois qu'une "notification d'audit" a été émise, mais avant qu'un examen des livres et registres ou d'autres documents n'ait commencé.

Les autorités fiscales locales accorderont, à la demande ou au nom d'un contribuable, un délai de 60 jours pour préparer et soumettre une divulgation admissible. Cela donne au contribuable suffisamment de temps pour examiner méticuleusement ses livres et registres, et organiser une divulgation complète.

Les avantages liés à la divulgation d'une information admissible comprennent la non-publication et une réduction substantielle de la pénalité exigée par les autorités fiscales locales. Les divulgations admissibles non sollicitées entraînent normalement des pénalités moins élevées que les divulgations admissibles sollicitées.

Si le contribuable ne procède pas à des divulgations admissibles supplémentaires dans les cinq ans suivant une divulgation admissible antérieure, toute divulgation admissible à venir sera généralement traitée comme une première divulgation admissible. Le principal avantage de ce système est une diminution du montant de la pénalité imposée.

amavat® conclut

De nombreuses entreprises découvriront une erreur historique en matière de TVA à un moment donné de leur cycle de vie. Il est recommandé de prendre des mesures en temps utile, de divulguer toutes les informations et de coopérer avec les autorités fiscales locales lors de la régularisation des affaires fiscales.

Si vous avez des questions, ou si vous souhaitez obtenir l'aide d'amavat® pour traiter toute question fiscale, n'hésitez pas à nous contacter.